eGezondheidslandschap in 2019

Point d’action 15 : simplification administrative

Responsable

Organisation : Plate-forme e-Health
Chef de projet : à désigner par action

 

Contexte et objectifs

Outre les efforts de simplification présents dans les différents points d’action, certaines actions spécifiques complémentaires de simplification administrative sont à poursuivre.

Objectifs:

  • standardiser, harmoniser et intégrer au maximum les systèmes utiles pour la transmission digitale des données, attestations et autres documents, entre les intervenants concernés (médecins du travail, médecins conseil, médecins traitants et spécialistes, médecins contrôle, patients, administrations, etc.)
  • Les utilisateurs disposent de l’interface le plus simple et uniforme possible.
  • standardisation maximale des formulaires / flux.
  • chaque système devra réutiliser automatiquement toutes les données qui ont déjà été encodées ou stockées, afin d’éviter dans la mesure du possible toute forme de double encodage (principe du “only once”).
  • Pour autant que possible les services existants seront utilisés (eHealth Box, hubs & metahub, etc.).
  • Remarque : éviter la fracture numérique
  • Tendre vers un système de soins de santé paperless

Actions et timing

Actions (non limitatif)
Timing

Projet HANDICARE : vu le manque de succès de Optidef, un nouveau projet HANDICARE destiné à la reconnaissance du handicap par la DG PH est déployé en collaboration avec les associations de médecins

Q1 2016

Projet OCCUPATIONAL DISEASES E-FORMS : échange plus rapide et sécurisé des données entre professionnels de la santé dans le cadre d’un dossier de maladie professionnelle (par exemple : déclaration d’exposition du travailleur aux poussières de bois) via l’utilisation de l’eHealthbox

Q1 2016

Certificat d’incapacité de travail électronique avec une base standardisée (tout secteur : secteur privé et public, enseignement, police,..)

2017

MEDIPRIMA (plateforme pour le remboursement de l’aide médicale octroyée par les CPAS)

  • extension aux médecins généralistes et aux pharmaciens
  • extension à l’ensemble des patients aidés par les CPAS

Octobre 2017
Octobre 2018

Back to work: Soutenir l’approche multidisciplinaire dans le cadre de la réintégration des personnes en incapacité de travail par la mise en place d’un environnement sécurisé au sein duquel la communication entre médecin traitant, conseiller en prevention/médecin du travail, médecin conseil et autres intervenants d’une profession de soins peut se faire en toute confidentialité.