eGezondheidslandschap in 2019

Point d’action 5 : Partager les données via le système hubs & metahub pour les hôpitaux généraux et universitaires

Responsable

Organisation : Plate-forme e-Health
Chef de projet : Plate-forme e-Health

 

Contexte et objectifs

Objectifs:

  • H Promouvoir le partage de données structurées via le système des HUB’s / MetaHUB

Actions et timing

Actions
Timing

Le metahub est immédiatement mis à jour pour tous les patients pour lesquels il existe une référence dans le hub

à partir du 1/9/2015

Lors d’une hospitalisation, les hôpitaux généraux et universitaires informent le patient de la possibilité d’échange de données entre les dispensateurs de soins et l’octroi d’un consentement éclairé en la matière, pour autant que ce consentement n’ait pas encore été accordé

à partir du 1/1/2016

Consensus sur la standardisation de l’identification (typage, répartition en catégories) des rapports de consultation, de lettres de sortie, de protocoles opératoires et d’imagerie médicale.

Q2 2016

Raccordement des laboratoires extramuros sur le système hubs & metahub conformément au hub/metahub cookbook

Fin 2016

 

Les rapports de consultation, de lettres de sortie, de protocoles opératoires et d’imagerie médicale de patients qui ont donné leur consentement éclairé, sont accessibles via le système hubs & metahub pour les dispensateurs de soins mandatés, tout comme le schéma de médication, le schéma de vaccination et le Sumehr (qui sont consultables dans Vitalink, Intermed et BruSafe)

à partir du 1/1/2016 jusq’au 1/1/2018

 

Les radiologues privés partagent les rapports diagnostiques (‘protocoles d’imagerie médicale’) via le système des hubs ou des coffres-forts.

Fin 2017

Utilisation du format structuré HL7-CDA dans une enveloppe KMEHR tant pour les messages directs que pour les transactions hubs & metahub et utilisation des codes LOINC/UCUM en son sein (pour les messages des labos)

Fin 2017

La plupart des hôpitaux et des radiologues privés peuvent partager les images diagnostiques (éventuellement une sélection lorsqu’il s’agit d’examens volumineux) et 50% au moins des documents sélectionnés sont effectivement partagés.

Fin 2018